Le guide du Networking, les clubs influents en France – Alain Marty

Bulle (La)

C’est un petit groupe de connaissances professionnelles, issues tant du secteur public que du secteur privé, qui se rencontraient régulièrement pour échanger sur les activités des uns et des autres et s’entraider sur leurs dossiers. Petit à petit, ils se sont liés d’amitié et ont pris conscience que les liens qu’ils tissaient rendaient leur collaboration efficace et percutante. Progressivement. un système d’entraide basé sur l’estime s’est développé, sans jamais déroger à l’état d’esprit initial: découverte, entraide, bonne humeur et influence; la Bulle est née en 2001.

Ce cercle, bulle de décompression et de détente, managers et collaborateurs d’élus, se distingue par la simplicité et l’humilité de ses membres, malgré, souvent, de grandes responsabilités professionnelles. Ministres, parlementaires, membres de cabinet, énarques,hauts fonctionnaires, cadres supérieurs du secteur privé, banquiers, avocats d’affaires et chefs d’entreprise sont nombreux parmi les 360 membres qui composent aujourd’hui ce cercle influent: ce sont eux qui rédigent les dossiers et conseillent les décideurs. La parité est là, à double titre: autant de femmes que d’hommes; autant de représentants du secteur public que du secteur privé. La Bulle a mis en place des groupes de travail sectoriels, et un job center exclusivement réservé à ses membres.

La Bulle organise une dizaine de manifestations pru· an. autour d’un invité ou d’un thème lié à l’actualité. La plupart sont réservées à ses adhérents, et elles sont parfois ouvertes aux plus de 300 sympathisants qui la soutiennent. La Bulle diffuse un annuaire auprès de ses adhérents et dispose d’un site Internet.

Pour rejoindre les “Bulliens», il faut motiver sa demande auprès du président ou du secrétaire général. Après un entretien, celle-ci sera validée ou non. La cotisation annuelle est de 40 €.

 

Facsimilé de l’article :

Bulle – guide des réseaux